Les Petits Métiers : Une Petite Mousse

Nous restons dans la thématique des brasseries artisanales avec une pépite grenobloise 'Une Petite Mousse'. Cette brasserie artisanale est d'abord célèbre pour sa box mensuelle proposant une sélection de bières artisanales dénichées en France et à l'international. Le projet a bien évolué, l'équipe confectionne aujourd'hui plusieurs bières elle-même et cultive du houblon bio dans les montagnes iséroises ! C'est pourquoi cet article sera en deux parties, pour aller au coeur du savoir-faire de ces petites bières.

IMG_5868.jpg

Les petits métiers

une petite mousse

ça mousse !

Une Petite Mousse voit le jour au printemps 2013 à Grenoble sur le concept de box proposant une sélection des meilleures bières artisanales. Vous avez plusieurs options : la classique box mensuelle, la carte cadeau ou encore une sélection personnalisée des bières. La petite promesse, c'est de vous faire découvrir des bières de dégustation de très bon goût !

La petite entreprise explose dès l'année 2016 avec plusieurs embauches à la clé et développement de nouveaux projets comme la création d'une brasserie et d'une houblonnière. L'entreprise est aussi hyper famousse à noël pour son calendrier de l'Avent spécial bières !

Pour la petite histoire : Jonathan et Emmanuel, amoureux de bières, sélectionnaient des bières pour amis et collègues. Puis le cercle privé ne cessant d'en redemander, ils se sont dit que la tendance des box pouvait aussi s'adapter aux bières. Pour tester le marché, ils investissent dans 24 coffrets et bricolent un site internet — les débuts de la petite mousse. En 3 jours les stocks étaient écoulés, les fondateurs quittent leur job d'ingénieur informaticien et fondent l'entreprise. Après plusieurs levées de fonds, Jonathan Bonzy est toujours présent dans l'entreprise qui ne cesse d'évoluer !

Pour sélectionner les bières, c'est Mathilde, le palais officiel de l'entreprise qui part à la recherche des meilleures bières artisanales pour confectionner les coffrets. En plus de ses talents, elle consulte les brasseurs d'Une Petite Mousse mais aussi la communauté. 

ça pousse !

unepetitemousse.jpg

La spécialité d'Une Petite Mousse c'est de faire participer la communauté, l'impliquer dans la création de nouvelles bières et surtout l'écouter pour réaliser des sélections à son image. Tel un laboratoire d'expérimentation, les mousses brasseurs réalisent des drafts (petit brassin) pour les faire tester aux abonnées et affiner les recettes avant de lancer une production. 'Nous voulons aller au-delà de la vente de bières et créer une vraie relation avec notre communauté et l'entretenir régulièrement' nous affirme Julie. À défaut de suivre les tendances du marché ils définissent les leurs. Par exemple, Jonathan est un fan des bières fumées qui faisaient un succès en Amérique, ils ont donc voulu en proposer une à la communauté, hélas sans succès. D'où l'importance de se fier aux data, et demander l'avis à nos abonnés. Si l'entreprise veut conserver l'esprit à l'origine d'Une Petite Mousse, tel un pote biérologue qui donne ses conseils, il faut aussi être attentif aux retours des consommateurs.

 

Nous en profitons pour glaner les tendances 2018, cette année ce sera : des bières vieillies en fût, les bières à fermentation spontanée aussi appelées 'sour' idéale pour l'été puis le retour des gourmandes comme Stout et Porter sur des notes de chocolat, caramel, noix de pecan, pour déguster une bière à la petite cuillère. 

Fin 2017, ils lancent la Grenoble Beer Week pour célébrer l'amour des petites mousses et ainsi encourager à la dégustation et découverte des brasseries artisanales. Le fondateur voulait lui aussi lancer son festival comme on peut en voir à Paris. C'était aussi l'occasion d'exploiter le beau carnet d'adresses de l'entreprise !

En ce moment, ne ratez pas l'opération Mousse à vie, une opération de financement participatif. Un bon Mousse à vie de 180€ vous permet de recevoir un coffret de 12 bières par an et ce à vie. En prime, vous soutenez l'entreprise pour l'aider à investir dans la production de ses petites mousses. Alors on se bouge le pamplemousse, vous avez jusqu'au 31 mars !

ça repousse !

Nous rencontrons Maxime le gérant de la houblonnière, tombé dans l'agriculture depuis l'adolescence. Après une expérience à L'INRA, il recherchait une niche agricole où se lancer, il choisit le houblon bio. Malgré des connaissances poussées en agriculture et exploitations, pour démarrer dans le houblon il est allé à la rencontre des autres producteurs de la région. Il intègre aussi des associations permettant d'avoir accès à des formations puis créer l'APHARA pour permettre la mutualisation des coûts. Une très belle intiative et de la place pour tous ! Il y a aujourd'hui une demande d'une vingtaine d'hectares de houblon sur la région, il en existe seulement 4 actuellement. Le houblon c'est un peu la tendance du moment. 

L'aventure de la houblonnière a commencé en 2017 avec l'achat d'un premier terrain à Saint-Martin d'Uriage. C'est un premier champ pilote de 6 variétés de houblons aromatiques dans le but de réaliser des bières artisanales un peu particulières comme le dry hopping, IPA, etc. Depuis ils ont fait l'acquisition d'un deuxième champ de 2 hectares. Le houblon, on le plante au début du printemps, on le récolte en septembre et cela met 3 ans à monter en charge, la première parcelle sera donc en pleine production l'année prochaine. La houblonnière pourra approvisionner plusieurs brasseries en plus d'Une Petite Mousse. 

Nous vous donnons rendez-vous au printemps pour la suite de cet article, direction l'exploitation de la houblonnière !