Les Petits Métiers : Cordonnerie Canin

Nouvelle année, nouvelle rubrique !

Avec 'Les Petits Métiers' nous voulons célébrer l'artisanat, les métiers manuels, le savoir-faire. N'y voyez là rien de péjoratif, Les Petits Métiers sont pour nous une référence à Robert Doisneau et sa recherche du métier à l'oeuvre, où encore au photographe Irving Penn fasciné par les métiers oubliés. À travers cette rubrique, nous pouvons mettre en lumière les artisans, les producteurs, les fabricants, les créateurs. Chez Maison Taste, notre mission est de faire savoir les savoir-faire !

Bienvenue dans les Ateliers Canin, une entreprise fondée depuis 1976 qui célèbrera en 2018 ses 42 ans. L'occasion de faire un focus sur une société bien de chez nous, un artisan Grenoblois dont le savoir-faire dépasse les montagnes. Nous avons eu la chance d'intégrer l'atelier quelques heures, à la rencontre d'Henri et Marianne Canin, de Christophe, Ben et Evelyne. 

 
IMG_2380.jpg

LES PETITS MÉTIERS

ATELIER CANIN

 

— L'ÈRE HENRI CANIN —

Au départ, c'était une cordonnerie générale, avec un cordonnier qui était très attiré par les bistrots, il écrivait sur la boutique 'de retour dans 5min', mais ne précisait pas à partir et jusqu'à quand... en bref, une cordonnerie de quartier qui n'était pas très active ! Henri Canin fonde alors en 1976 l'Atelier Canin, célèbre pour ses chaussons d'escalade, dont il déposera un brevet pour son modèle arqué. En reconnaissance de son savoir-faire, Henri Canin obtient la noble distinction de Maître Artisan, un des rares dans le domaine de la cordonnerie de montagne. 

Henri a un brevet de technicien et mécanique de la chaussure, sa première expérience fut en bureau d'étude et méthode dans l'industrie de la chaussure de montagne. Il ouvre sa boutique en proposant de la cordonnerie de montagne, la spécialité qu'il maîtrise le plus. Dans les années 80, l'escalade n'était pas un sport à la mode ! Lorsqu'Henri Canin se lance, il n'y avait qu'une seule marque de chaussons. Au long de sa carrière, il suit l'évolution des modèles de chaussures de montagne, de randonnée et chaussons d'escalade. Il note un accroissement du travail au fil des années. C'est d'ailleurs la première fois en 42 ans qu'il voit une telle demande dans son métier : "on le remarque à l'évolution de notre boutique" dit-il, les étagères de chaussures se multiplient pour ranger les produits finis et les produits à faire.

— LA NOUVELLE GÉNÉRATION CANIN —

Marianne et Christophe ont repris l'entreprise Canin. Christophe était barman et serveur pendant 15 ans, c'est une totale reconversion pour lui. Il a grandit à la montagne, c'est un fils d'agriculteur, passionné de nature et de chaussures. La nature passant avant tout, c'est en intégrant l'entreprise Canin qu'il se révèle , avec une spécialité pour les chaussons d'escalade. Christophe fabrique et répare, en modèle Canin et sur mesure. Il n'a pas étudié dans le domaine, la formation Canin étant suffisante pour garantir et perpétuer le savoir-faire d'Henri Canin. 

Marianne a un parcours plutôt administratif. Lorsque son père cherche un repreneur elle se propose avec Christophe pour racheter l'affaire Canin. Ses compétences en gestion administrative associées aux compétences techniques de Christophe sont un bon mix pour continuer l'histoire. 

Henri avait pris sa retraite depuis quelques années, "mais les nouveaux ont retrouvé son numéro de téléphone", dit-il en rigolant. La demande ne cesse d'augmenter depuis septembre 2017, il s'est donc fait embaucher dans son atelier pour apporter son soutient.

Chez Canin la devise pourrait être 'c'est en forgeant, que l'on devient forgeron', comme Evelyne la couturière. Elle confie qu'elle n'était pas formée à ce métier avant d'arriver ici, elle apprend avec Henri et en échangeant avec ses collègues. Marianne Canin ajoute : "pour nous cordonnerie et couture vont ensemble, il y a forcément des travaux de coutures associés à nos fabrications et réparations. Nous avons des clients qui ont le réflexe de tout faire réparer, au lieu de jeter." Evelyne précise : "tout ce qu'une couturière d'habillement classique ne peut pas réparer, nous pouvons le faire ici." Elle découvre ainsi la couture tout terrain, travaillant sur de belles pièces de maroquinerie mais aussi des équipements dont l'utilisation lui est parfois inconnue. "Nous réparons sur tous supports et textiles : des sacs, des ceintures, des chaussures, du matériel de rando, ski, spéléo et autres sports." Le plus intéressant pour Evelyne c'est de redonner vie à une commande, "parfois les clients nous apportent des épaves, et notre but c'est de les magnifier à nouveau."

Ils sont cordonniers avant tout, outre l'équipement de montagne ils travaillent sur des Church's, réparent des escarpins Louboutin ou encore des sacs en cuir Mac Douglas. La cordonnerie de montagne est une spécialité et la marque de fabrique de la maison. Vous avez même la possibilité de tester vos chaussons de montagne dans la boutique, des prises d'escalade sont à disposition !

— 40 ans de savoir-faire —

 
IMG_2445.jpg
 

La réputation de Canin n'est plus à faire, ils équipent depuis plusieurs décennies des grimpeurs célèbres, des 'machines de guerre' comme nous dit fièrement Christophe. Ce n'est pas du sponsoring, ce sont les grimpeurs qui viennent à Canin. L'entreprise ne rémunère pas des athlètes pour avoir son matériel porté. Ils conçoivent des chaussures sur mesure, adaptées au pied du grimpeur et particulièrement lorsque ceux-ci ont eu des amputations tels que l'alpiniste Lionel Daudet ou récemment Santiago Quintero. Ils fournissent aussi des professionnels avec la gamme Canin 'standard' comme Quentin Chastagnier, deux 9A à son actif, l'un des meilleurs grimpeurs mondiaux ! 

Canin c'est une histoire familiale, ou l'on prône le fait maison. Pour rester dans cette optique, la production est gérée en interne, seulement assurée par Canin via la boutique et le site internet. Ils ont une maîtrise de leur stock et vente, sans interventions extérieures. De grandes marques de sport de montagne comme Dynafit et Salewa en font officiellement leur SAV. 

Le secteur qui évolue le plus est sûrement l'escalade, le sport s'est démocratisé, de nouvelles marques ont vu le jour par des industriels et des revendeurs. Christophe précise "notre atout pour nous démarquer reste la fabrication artisanale, française dans notre atelier à Grenoble, et nous avons de l'attente sur un an pour certains modèles". Ils offrent une large gamme de chaussures de montagne et escalade au style sobre, élégant avec un petit aspect vintage. Des modèles standard peuvent être adapté au cas par cas, jusqu'à la création d'une chaussure sur-mesure. 

Le sur-mesure nécessite de redessiner les modèles préalablement créés, comme pour des clients avec une malformation du pied ou une amputation. "Quelqu'un d'amputé a le pied plus court" explique Marianne, "nous devons donc couper la forme de base de nos modèles et en recréer une. Par an, nous avons environ 3 demandes exceptionnelles, ce qui est déjà conséquent pour nos capacités de production. Nous arrivons à réaliser des chaussures en un jour, mais il y a des temps de pause à respecter, des demandes ponctuelles, et les commandes au jour le jour. C'est la quantité et la diversité de nos réalisations qui augmentent les délais. Heureusement, nos clients restent très compréhensifs et sont prêts à attendre, ils sont sensibles à la fabrication artisanale française."

Et puisque nous démarrons une nouvelle année, l'Atelier Canin a pour ambition de réduire les délais de livraison en 2018 et bien sûr, continuer de perpétuer le savoir-faire Canin. 

À vos chaussures, 

 

Atelier Canin

Site internet  

17 - 19 avenue Rochambeau, 38100 Grenoble